Le marketing culturel, c’est d’abord une question de respect


 

Voici une affiche qui devait être écrite en langue Hmong, placée par McDonald’s à St-Paul, au Minnesota. Elle fut installée le mois dernier afin d’interpeller l’importante population Hmong locale. À noter que leur alphabet utilise les caractères romains.

Toutefois, selon David Gianatasio de chez AdFreak, l’agence (Arnold, Bloomington) a gaffé en traduisant le titre. On devait y lire « Le café vous réveille, le déjeuner vous dynamise». Malheureusement, Thai Lee, un médecin local, a déclaré au St-Paul Pioneer Press : « telle qu’elle est écrite en ce moment, cette affiche n’a aucun sens. »

Apparemment, le choix des mots était maladroit et la phrase était composée d’un ramassis de mots qui devaient être entrecoupés d’espaces.

Dr Lee ajouta : « Les maladies chroniques comme le diabète, l’hypertension et l’obésité sont actuellement des problèmes majeurs au sein de la communauté Hmong. Ceci s’explique généralement par l’occidentalisation des habitudes alimentaires chez les Hmong. » Il a également mentionné que la consommation de café ne fait pas vraiment partie de la culture Hmong.

Dans ce même article, Kelli Bovin, vice-présidente de la gestion chez Arnold Advertising à Bloomington a répliqué ceci au Pioneer Press : « Il s’agit de la première fois que McDonald’s s’affichait en Hmong au pays. Nous avons recensé toutes les communautés ethniques de la région de Minneapolis-St-Paul, nous avons discuté des consommateurs Hmong et voulions nous assurer que nous nous adressions correctement à eux. »

Vraiment? Il est pourtant fort simple d’éviter ce genre de faux pas lorsqu’on pratique un marketing culturellement adapté. Du moins, c’est notre manière de le voir puisque nous sommes une agence qui travaille de près avec le gouvernement du Canada et plusieurs autres associations, organisations et marques d’ampleur nationale. Il va sans dire que l’adaptation linguistique et culturelle, c’est du sérieux et ça nous connaît. Après tout, la majorité de notre travail est produit dans les deux langues officielles et parfois même plus.

Pour assurer un contrôle de la qualité, nous avons une équipe de rédacteurs, éditeurs, correcteurs et de service à la clientèle bilingues. Grâce à eux, tout notre travail produit dans les deux langues est non seulement bien écrit et efficace, mais est sensible et respectueux des différences culturelles, et ce tout au long du processus créatif.

Lors de la création de campagnes multilingues et multiculturelles, par exemple, celles de l’Agence canadienne de l’inspection des aliments ou de Citoyenneté et immigration Canada, nous nous associons des partenaires qui se spécialisent en adaptation en langues étrangères et nous effectuons un contrôle de la qualité afin que tout roule sur des roulettes. Nous avons aussi un partenaire de longue date spécialisé en marketing aux Autochtones qui s’assure que nos messages soient aussi pertinents pour les Premières nations, les Inuits et les Métis partout au Canada.

Nous travaillons à partir de la capitale nationale du Canada et nous sommes heureux d’avoir un personnel multiculturel parlant cantonais, mandarin, hindi, punjabi, espagnol, italien, slovène et plusieurs autres langues. Bien que nous nous fiions aux professionnels de l’adaptation, notre équipe cosmopolite nous confère un avantage clé en terme de sensibilité culturelle.

Vous cherchez à interpeller vos publics dans plus d’une langue, de manière efficace et respectueuse? Faites affaire avec nous au results@acart.com.

 


Go To Top