Cultiver sa créativité


 

Le créatif est souvent un bien drôle d’oiseau, le cerveau qui bouillonne constamment et la capacité de (parfois) créer de l’or à partir du néant ne sont que quelques caractéristiques qui le définissent. Cependant, comme c’est en forgeant que l’on devient forgeron, c’est en créant et en se cultivant que l’on se façonne en tant que créatif. À mon humble avis, le fait d’être créatif est loin d’être un trait inné, au contraire, il tient davantage de la soif et de l’entretien de la curiosité d’un individu. Comme le dit le dicton : « plus on apprend, plus on se rend compte qu’on en connaît peu », citation qui prend tout son sens pour les créatifs du domaine de la publicité, qui apprennent, créent, se remettent en question, puis s’informent davantage.

La culture d’un individu est son atout le plus important s’il évolue en publicité. Une telle culture est acquise à force de vivre de vastes gammes d’expériences. Donc, qu’il s’agisse d’aller voir des films, voyager, aller dans les musées, parler à des gens différents de nous, s’intéresser aux sports, à l’actualité, à la politique, modeler des opinions éclairées, connaître les différents modèles d’automobile, la marque de tondeuse à pelouse tendance cette année ou apprécier la nouvelle saveur d’eau pétillante aromatisée qui fait un malheur dans des pays étrangers.

Dans le contexte de l’agence de pub, avec des gens cultivés, tout est plus simple. Ils savent se mettre dans la peau de différents types de clients, ils savent écrire, ils connaissent la base d’à peu près tout, ils savent séduire, ils connaissent et définissent les tendances. De vouloir placer ces individus dans un moule fixé par un service des ressources humaines serait donc une grave erreur. Ces gens sont complexes, talentueux, et nous voulons avoir accès à leurs idées. Donc, un graphiste peut avoir une excellente idée stratégique ou une rédactrice peut avoir un flash en créativité média.

Bref, gérer une agence, c’est de savoir reconnaître et d’encourager la polyvalence des personnes qui la constituent tant que la culture qui y règne demeure bouillonnante, captivante et surtout, surtout, en constant mouvement.


Go To Top