Acart finally makes it to Cannes / Acart s’envole pour Cannes


But not the way you might have expected.

Christopher Redmond, Acart Copywriter/Videographer, wrote a short film called Ne Pas Reculer/Broken Clouds that was selected by Telefilm’s Danny Lennon to appear as part of the Canadian exhibition at the 2012 Festival de Cannes’s Short Film Corner.

You can view a trailer at Telefilm’s “Not Short on Talent” site.

This side project is a collaboration with Montreal Director Dominique Laurence, who has worked with Acart on some of our most successful TV campaigns such as “Victims Matter“, “Flash of Inspiration” and “Faces of Abuse. DOP is Jean-François Lord, and music is by Ariane Moffatt.

Christopher says of the honour, “In the film world, Cannes is the big show. It’s the most prestigious festival in the world and the best excuse to wear a bow-tie outside of a James Bond film. I would be thrilled to go in any context. But having short film to represent, even on a sidebar, is incredible.”

The film was also selected by SODEC to showcase Quebec in their program called “Nouveaux courts métrages du Québec”.
——
D’une manière plutôt inattendue!

C’est avec grand plaisir que vous nous annonçons que le court métrage Ne pas reculer/Broken Clouds, écrit par Christopher Redmond, rédacteur/vidéographe chez Acart, a été sélectionné par Danny Lennon de Téléfilm Canada pour faire partie de la délégation canadienne au Festival de Cannes 2012 dans la catégorie Talent tout court.

Visitez à la section Talent tout court du site de Téléfilm Canada pour visionner la bande-annonce.

Ce projet auxiliaire a été conçu en collaboration avec le réalisateur montréalais Dominique Laurence. M. Laurence a d’ailleurs participé à la mise en images de certaines des publicités les plus marquantes d’Acart, telles que « Les victimes comptent », « Éclair d’inspiration » et « Les visages de l’exploitation ». Le DP est Jean-François Lord et la trame sonore est signée Ariane Moffatt.

Devant un tel honneur, Christopher répond humblement : « Dans le monde cinématographique, Cannes,  c’est du sérieux. Il s’agit du festival de films le plus prestigieux au monde, voilà donc une excuse parfaite pour enfiler un smoking avec noeud papillon à l’extérieur d’un film de James Bond. J’aurais adoré m’y retrouver, peu importe le contexte. Mais d’avoir l’occasion d’y présenter un court métrage, même s’il s’agit d’une catégorie alternative, c’est absolument incroyable! »

Le film fait également partie de la sélection de la SODEC, qui met de l’avant les productions québécoises dans le cadre d’un programme nommé « Nouveaux courts métrages du Québec ».

C’est donc avec fierté et honneur qu’Acart souhaite un bon voyage et un bon festival à Christopher ainsi qu’à tous les autres représentants.

(French content by Vincent)


Go To Top