Après la pluie… les dégâts?

by


Avec l’arrivée du printemps, nous nous sentons revivre : les manteaux plus légers, les premières terrasses, les sourires qui se font beaucoup plus voyants. Cependant, le printemps signifie aussi la fonte rapide de la neige et les fortes pluies sur les sols encore gelés et saturés d’eau. Sans crier gare, le printemps peut rimer avec inondations!

Comme on a pu le voir dans les médias ces derniers jours, les rivières débordent, tant à Montréal qu’à Ottawa. Évidemment, quand on a les deux pieds dans l’eau, c’est difficile de penser de façon proactive à ce qu’on pourrait faire pour être mieux préparés. Pourtant, les inondations peuvent survenir tout au long de l’année, n’importe où au Canada.

Créée par l’équipe de Acart Communications, la campagne Prévention Inondation de Sécurité publique Canada veut sensibiliser les Canadiens aux risques d’inondation et les inciter à prendre des mesures pour atténuer ou limiter les conséquences des inondations et les coûts qui y sont associés. Vous trouverez sur le site Web tout le matériel que nous avons créé : quatre infographies, un quiz ainsi qu’une vidéo :

L’information est présentée de façon simple et colorée, sous forme d’illustrations. Par exemple, l’infographie « 10 conseils pour mettre votre maison en mode #PréventionInondation » a pour but d’outiller les gens et les encourager à entreprendre des travaux dans leur maison et sur leur terrain, comme nettoyer les gouttières, niveler le terrain et installer une pompe de puisard dans le sous-sol.

Alors même si on dit souvent : « Après la pluie, le beau temps », il vaut mieux se mettre en mode prévention inondation et être prêt au cas où ce serait plutôt « Après la pluie, les dégâts! ».

 

 

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+